Qu'est-ce que le vin naturel ?

Quelle aventure que celle des vins naturels ! Après 70 années d'égarement dans la chimie de synthèse, des femmes et des hommes se battent afin de retrouver une cohérence et une harmonie avec leur environnement dans la manière de faire du vin. Ils sont peu nombreux et pourtant on ne parle plus que d'eux, pionnières et pionniers avant-gardistes, ils dessinent jour après jour le paysage viticole dominant de demain.
Qu'est-ce que le vin naturel ?

Un vin naturel est fait uniquement avec du raisin et parfois un peu de sulfites, dans le respect de la nature et des hommes. Souvent biologique et / ou biodynamique dans la vigne, il va au-delà des certifications actuelles en phase de vinification pour restituer au mieux le goût du fruit fermenté. Un vin, c’est avant tout un·e vigneron·ne, pas une usine.

À l’heure du dérèglement climatique, notre rapport au monde et à une production agricole durable sont déterminants. En France, l'un des principaux producteurs mondiaux de vin, la vigne, occupe 3% de la surface agricole utile mais concentre 30% des pesticides répandus. À l'inverse, produire du vin naturel est une démarche humaniste, bénéfique à tout l'écosystème. Raisin, l’application du vin naturel, a pour vocation de soutenir les jardiniers de la vigne (les vigneronnes et les vignerons) pour leur permettre de vivre honnêtement de leur dur labeur. Ainsi, le prix moyen d'une bouteille de vin en Europe était de 1,7€ en 2017 (et monte jusqu'à 10$ pour les pays importateurs). Des prix aussi bas impliquent forcément l’utilisation de méthodes qui vont à l’encontre du respect de l’environnement et des revenus nécessaires afin de pouvoir vivre de son travail. Si demain la campagne ne comptait que des vigneron·ne·s qui travaillent dans le respect de la terre et des hommes, elle serait de nouveau magnifique et nous retrouverions diversité et équilibre avec notre environnement.

LES DIFFÉRENTES ASSOCIATIONS ET LE SYNDICAT DU VIN NATUREL

Il existe une multitude d'associations et des structures dans le monde qui souhaitent fournir un cadre à une meilleure lecture et compréhension de ce qu'est réellement le vin naturel. Si les exigences sur différents critères viennent à varier, elles ont toutes pour point commun de vouloir aider les consommateurs à identifier ce qui n'est pas du vin naturel. Toutes ces démarches convergent vers une meilleure compréhension sur la manière dont un vin est réalisé que ce soit à la vigne ou au chai. Nous listons ci-dessous, les principales organisations qui existent à ce jour :

➜ Syndicat de Défense du Vin Naturel

Vin Méthode Nature, c'est ainsi que le premier label consacré au vin naturel s'intitule. Il a pour ambition de fournir un plus grand nombre de garanties aux consommateurs en incluant par exemple des procédures de contrôle aléatoires. La présence de 2 logos différents sur la contre-étiquette permet d'identifier s'il s'agit d'un vin nature (sans soufre ajouté) ou bien d'un vin naturel (avec un volume de soufre inférieur à 30mg/L au total). Le cahier des charges :

Syndicat de Défense du Vin Naturel

  • 100% des raisins issus d’une agriculture bio (Nature & Progrès, AB ou 2e année de conversion)
  • Vendanges manuelles
  • Levures indigènes
  • Aucun intrant
  • Aucune action de modification volontaire de la constitution du raisin
  • Aucune technique brutale
  • Aucun sulfite ajouté avant et pendant les fermentations (possibilité d’ajustement de l’ordre SO2 < 30mg/l H2SO4 total avant la mise, avec une étiquette dédiée)
  • Les cuvées non “Vin méthode nature” doivent être clairement identifiables (étiquetage différencié).

Le label Vin Méthode Nature différencie 2 approches distinctes :

  • 1 - Vin Méthode Nature : label sans sulfite rajouté (le raisin en fabrique naturellement)
  • 2 - Vin Méthode Nature < 30mg/L total de sulfite à la mise.

Nombre de vignerons adhérents : 109 - Septembre 2020.

➜ VinNatur

Cette association italienne rassemble plus de 170 producteurs de 10 pays différents, chacun avec sa propre histoire et un rêve commun: produire un vin naturel, naturel avec l'homme et l'environnement.

Syndicat de Défense du Vin Naturel
Ce qui n'est pas autorisé à la vigne :

  • les engrais minéraux, organiques-minéraux et chimiques de synthèse
  • les désherbants chimiques ou les produits de séchage
  • l'utilisation d'antiparasitaires d'origine synthétique, systémique et cytropique, non autorisés en agriculture biologique
  • l'utilisation de phosphites
  • l'utilisation d'insecticides chimiques
  • la récolte mécanique
  • la culture de raisins Cisgenic et OGM, ou l'utilisation de produits dérivés d'OGM

Ce qui n'est pas autorisé au chai :

  • la clarification en utilisant des produits avec de l'albumine, de la caséine, de la bentonite ou à base de charbon de bois ou d'enzymes pectiques
  • l'utilisation de levures commerciales sélectionnées (même si la réglementation de l'UE l'autorise pour le vin biologique), d'enzymes, de lysozymes et de bactéries lactiques
  • l'utilisation de tout additif étranger, à l'exclusion de l'anhydride sulfureux
  • Le vin embouteillé ne doit pas contenir plus de 50 mg/litre d'anhydride sulfureux s'il est blanc, rosé, mousseux et doux, et pas plus de 30 mg/litre s'il est rouge.
  • les pratiques invasives qui altèrent les caractéristiques intrinsèques du vin et qui modifient la vinification, par exemple : désalcoolisation, traitement thermique supérieur à 30°C, concentration par osmose inverse, acidification ou désaération, etc.
  • osmose inversée, acidification ou désacidification, électrodialyse et utilisation d'échangeurs de cations, élimination de l'anhydride sulfureux par des procédés physiques, etc.

Nombre de vignerons adhérents : 170

➜ L’association des vins naturels (AVN):

La charte a évolué au fil des années et dorénavant plus aucun intrant ni additif est accepté. Voici les principaux éléments du cahier des charges :

L’association des vins naturels (AVN)

  • Un vin dont les raisins sont issus de l’agriculture biologique ou biodynamique
  • Un vin qui est vinifié et mis en bouteille sans aucun intrant, ni additif.
  • Vendanges manuelles
  • La pasteurisation est interdite.
  • Les enzymes sont interdites, quel que soit leur usage œnologique.
  • Pas de chaptalisation
  • Levures indigènes uniquement
  • Pas d’emploi de S02 (Analyses = 10mg/L maximum)
  • Pas de stabilisation tartrique
  • Pas de collage
  • Pas de filtration

Nombre de vignerons adhérents: non fourni

➜ Les vins S.A.I.N.S.

Les vignerons de l’Association des Vins S.A.I.N.S. réalisent des vins S.A.I.N.S. (Sans Aucun Intrant Ni Sulfite « ajoutés ») sur 100% de l'activité vinicole. Les principaux éléments du cahier des charges :

 

  • Vigne : exempt de tous produits chimiques de synthèses et moléculaires.
  • Vendanges manuelles
  • La cave : fermentation naturelle et seulement par l’action des levures et des bactéries indigènes.
  • Un vigneron de l'association s’adapte aux saisons et élève ses vins sans utiliser, à aucun moment des différents processus de fermentations et des mises en bouteilles les produits de laboratoire ou les technologies visant à accélérer la stabilité ou la modification des jus.
  • Les sulfites et autres intrants oenologiques sont interdits.

Nombre de vignerons adhérents: non fourni

Levures et additifs autorisés dans le vin

Un vin naturel est fait uniquement avec du raisin et parfois un peu de sulfites, dans le respect de la Nature et des Hommes. Souvent biologique et / ou biodynamique dans la vigne, il va au-delà des certifications actuelles en phase de vinification pour restituer au mieux le goût du fruit fermenté. Un vin, c’est avant tout un(e) vigneron(ne)s, pas une usine.

vin-naturel-levures-additifs-dans-le-vin

COMMENT RAISIN IDENTIFIE LES VINS ET LES VIGNERON·NE·S NATUREL·LE·S  ?

Notre intention

Depuis sa création, Raisin vise à rendre la compréhension du monde du vin naturel plus facile, pour tous. Jusqu’à présent, nous indiquions à nos utilisateurs où ils pouvaient se rendre afin de trouver ce type de vin. Avec le scan d’étiquette, nous allons plus loin en vous offrant la possibilité de vérifier que, parmi l’ensemble des références présentes dans le lieu où vous vous trouvez, celle(s) que vous allez choisir correspond(ent) bien à l’idée que l’on se fait d’un vin respectueux de l’environnement et des hommes. Cette fonctionnalité ne remplace aucunement un sommelier ou un caviste, elle se veut plutôt comme un complément d'information pratique et utile.

Quels sont nos critères de validation ?

Raisin n’a pas pour volonté d’imposer sa vision du vin naturel au monde. Au contraire, nous souhaitons embrasser ce mouvement dans toute sa diversité et cela inclut sa dimension réfractaire à toute forme de définition figée et univoque. En revanche, notre équipe s’engage à être fidèle à certains critères que nous avons empruntés à l’association des vins naturels (AVN) et qui correspondent à la première version de leur charte. Cette charte n’est plus disponible mais il est possible de consulter la version actuelle qui varie principalement sur les volumes de sulfites et l’exigence d’une certification bio : "Cahier des charges (AVN)". Les vins que nous validons doivent être réalisés sans intrants et sans pesticides, sauf parfois un peu de sulfites, à hauteur de 30mg/l pour les vins rouges et 40mg/l pour les blancs.

Nous validons les vins à partir du travail réalisé par les vigneron·ne·s car avant même d’obtenir un vin naturel, c’est avant tout le travail effectué sur un domaine que nous prenons en compte. Pour être considéré comme naturel, un(e) vigneron(ne) doit avoir au moins 50% de ses cuvées réalisées en vinification naturelle. Si vous souhaitez en savoir plus, voici les informations demandées aux vigneronnes et vignerons.

COMMENT DISTINGUONS-NOUS LES DIFFÉRENTS VINS ? (scanning d'étiquettes)

Scan étiquettes de vins

Raisin est l’application du vin naturel. À ce titre, notre ambition est de répertorier tous les vins produits dans une démarche naturelle et d’essayer de fournir l’information la plus exhaustive possible sur ces vins et sur les artisans qui les réalisent et pour lesquels la certification est à l’heure actuelle absente. À contrario, nous n’avons pas pour vocation de répertorier l’ensemble des vins conventionnels. De même, nous ne cherchons pas à renseigner les vins certifiés puisqu’ils disposent déjà d’un logo (type AB, Ecocert, Demeter, Biodyvin, etc), ce qui les rend lisibles pour le public.

En revanche, nous nous attachons à signaler toutes les initiatives qui visent à tromper les consommateurs, en leur faisant croire qu’ils boivent un vin naturel alors même qu’il est produit en masse et souvent en utilisant des procédés techniques très éloignés de l’artisanat et du respect de l’environnement.

scannez votre étiquette afin de découvrir si votre vin est naturel, biologique et/ou biodynamique

natural wine VIN RÉALISÉ PAR UN VIGNERON NATUREL : fait uniquement avec du raisin et parfois un peu de sulfites, dans le respect de la Nature et des Hommes.
organic wine CE VIN EST BIOLOGIQUE ET/OU BIODYNAMIQUE : qui dispose de l’une de ces certifications mais qui n’est pas vinifié de façon naturelle.
not natural wine NE PROVIENT PAS D’UN VIGNERON NATUREL : pourrait être confondu avec le travail d’un vigneron naturel mais c’est un vin issu d’une production conventionnel.
doubtful wine IL NOUS MANQUE DES INFORMATIONS SUR CE VIN...: à défaut d’avoir les informations nécessaires sur ce vigneron, nous ne sommes pas en mesure d’émettre un avis.
natural wine estbalishment
Vigneronnes et vignerons  naturel·le·s ?

Pour nous, une vigneronne · un vigneron·ne qui réalise au minimum 50% de ses cuvées avec du jus de raisin, et parfois un soupçon de soufre, dans le respect de l’environnement et des hommes.

Pas plus de 30 mg/L pour le rouge et 40 mg/L pour le blanc.